• Des amis dans la guerre - 18 et 19


    Au cours de l'été et de l'automne 1943, d'où qu'ils écrivent, les correspondants de maman constatent qu'ils sont de plus en plus souvent survolés par les bombardiers anglais et américains. Les alertes se multiplient. On lui fait part de bombardements au Bourget, Asnière, Gouvieux, Paris, Reims. L'acheminement du courrier ralentit. Le ravitaillement devient toujours plus problématique. Fin août la date de la rentrée des classes est incertaine. Les anciens réfugiés s'interrogent : Faut-il envisager un nouvel exode ?

                                                                                                          

     

    Pour pallier la pénurie alimentaire rien n'est laissé au hasard. En septembre maman, déjà très active, se voit promue chef de poste d'un Centre de Ramassage de Mûres destinées à la fabrication de confitures !

    Ramassage des mûres

     

     

     

     

     Les 16 et 23 septembre 1943 Nantes subissait les pires bombardements. Une véritable pluie de fer, de feu, d'acier et de sang s'abattait sur la ville faisant au total 1463 morts et 2500 blessés. Le grand magasin Decré avait été broyé. La petite communauté des habitués de Préfailles comptait à Nantes des amis et relations. Parmi eux certains ont tout perdu, sauf la vie ; d'autres ont fini tragiquement sous les bombes ou ont été blessés. M.B. s'inquiète au sujet d'une lointaine cousine âgée : Je ne sais ce qu'elle est devenue puisqu'on évacue les vieillards et les enfants.

     

    Le 30 septembre, elle écrit :  On est resté tout affligé (des bombardements de Nantes) et ici nous n'avons rien vu, seulement les avions revenir deux fois. Jeudi j'étais en vendanges à Saint-Gildas et nous n'étions pas fiers car les chasseurs les poursuivaient sur nos têtes et nous nous demandions avec angoisse où allaient porter leurs pas. Nous n'avons pas entendu les explosions de Nantes comme l'autre fois. Cela dépend du vent.

     

    Lettre du 1er octobre, de Mme V. : Quel désastre ! Les américains pourraient  faire attention !

     

    Un témoignage complémentaire sur les bombardements de Nantes 

    « Des amis dans la guerre - 16 et 17Votre feuilleton du week-end : le salon de thé 24 »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :