• Dur, très dur - Hard, very hard

    Dur, très dur - Hard, very hard

     

    Deux heures de route chaque jour pour une minute de rayons. Plus chimiothérapie à domicile. Maux de tête, vomissements, fatigue.

    Two hours of drive every day for one minute of radiotherapy. More chemotherapy at home. Headaches, vomitings, fatigue.

    « Joie ! - Gladness !"Sac à rayons" - "Handbag at X-rays" »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    34
    Samedi 8 Février 2014 à 21:25

    Marc :

    Merci Marc, c'est gentil à vous.

    France :

    Merci France. La différence avec nous en France est que vos conditions climatiques sont beaucoup plus dures que les nôtres et les distances sûrement plus grandes. Mais il est vrai que si de telles dispositions existaient ici, cela nous éviterait beaucoup de fatigue.

    Couleur-Parenthèse :

    Merci Laure, a mon tour je t'embrasse.

    33
    Samedi 1er Février 2014 à 20:57
    Couleur-Parenthèse
    Je pense à toi et je t'embrasse très fort! Laure.
    32
    Samedi 1er Février 2014 à 19:21

    Je passe te dire que je pense à toi.  Comme tu dis faire deux heures de trajet pour une minute de rayon c'est assez fatigant et je compatis.  C'est pour cette raison qu'en juin dernier j'ai choisi de demeurer à la résidence qui est tout près de l'hôpital pour recevoir mes traitements de radiothérapie.  Si je ne l'avais pas fait j'aurais eu à faire 4 heures de route au total (l'aller-retour).  Je préférais de beaucoup louer une chambre à la résidence.  Les repas étaient compris dans le prix et j'ai fait la connaissance de personnes vraiment formidables qui étaient à cette résidence pour leurs traitements ou pour accompagner un membre de leur famille pendant les traitements.  Si tu pouvais demeurer tout près, tu éviterais beaucoup de fatigue.  Ne perd pas courage, tout ira bien j'en suis certaine.  À bientôt!  Bisous France

    31
    titi
    Samedi 1er Février 2014 à 13:27

    Allez Margareth tiens bon on est là pour te soutenir. AMITIÉS

    30
    Marc.
    Samedi 1er Février 2014 à 08:57
    Je passe chaque jour ici pour prendre de vos nouvelles. Je vois que ce n'est pas facile pour vous mais il me semble que vous surmontez les difficultés avec la tenacite que je vous connais. Encore une fois et meme si cela parait banal, je vous dis COURAGE!
    29
    Samedi 1er Février 2014 à 07:07

    Yvette :

    Comme tu le fais remarquer, pour comprendre à quel point ces traitements sont épouvantables, il faut les avoir subis ! Nul ne peut imaginer quel enfer nous vivons de l'intérieur. Il est certain qu'observé de l'extérieur cela peut paraître relativement anodin. Quand même, la première fois j'avais accepté de participer à des recherches cliniques et je devais donc noter jour après jour ma t°, vomissement, aberration du goût et de l'odorat, douleurs, fatigue, etc. A la lecture de mes fiches l'interne s'était quand même écrié : mais c'est l'enfer ! Oui, cela l'était. Heureusement, nous avons entre Nantes et Angers l'un des pôles les plus performants du pays et c'est une grande chance.

    J'espère que tu pourras aller à Préfailles et poster tes photos, mais la météo ne semble malheureusement pas très propice aujourd'hui.

    Titti, Michèle, fusette, ELVY :

    Merci pour vos messages d'amitié.

    mamie mouette :

    Pour le moment converser au téléphone me fatigue beaucoup trop : j'ai du mal à me concentrer et à suivre une conversation.

    28
    Samedi 1er Février 2014 à 06:55

    Cheznous62 :

    Dans ton état, ce ne doit pas être beaucoup plus drôle que ce que je vis !  J'espère que tu es désormais tout à fait remise. Je t'embrasse.

    mamie mouette :

    Comme tu le dis, la route est un calvaire, c'est la remarque de tous les patients qui partagent mon VSL, certains beaucoup plus âgés que moi. Alors imagine !

    Michèle :

    J'ai hâte que tout cela soit fini et de pouvoir reprendre une vie à peu près normale.

    Titti :

    Comme je l'ai expliqué plus haut, les rayons nécessitent un matériel très lourd, coûteux et qui ne peux être manipulé que par des personnes très qualifiées.

    flipperine :

    Cela nous le saurons sans doute dans quelques mois, voire dans un an ou deux (puisqu'il peut alors se produire des effets secondaires imprévisibles : vieillissement précoce du cerveau, lenteur, pertes de mémoire).

    Florentin978 :

    Plus que les mots, votre passage à tous est un encouragement, un soutient pour se sentir moins seule dans la lutte, même si je ne répond pas toujours.

    Petite Jeanne :

    Merci. J'essaie dans la mesure du possible de vous tenir au courant. En semaine ce n'est pas facile, je fatigue trop. J'espère que tu te sens mieux et que tu es prête à affronter la prochaine opération.

    Fanfan2B :

    Il y aurait dans ce domaine beaucoup à faire encore ! S'il y a quelques progrès, je trouve néanmoins que cela n'avance pas vite !

    27
    Samedi 1er Février 2014 à 06:40

    Yvette :

    Comme toi, il y a douze ans, lors de mes premiers traitements, J'avais aussi trouvé les rayons beaucoup plus fatigants que la chimio, mais plus supportables parce qu'ils ne déformaient pas le goût et l'odorat. Heureusement jusqu'ici, s'il pleut souvent nous n'avons ni gel, ni neige, ce qui facilite les choses.

    Cigalette 1066, Framboise44 :

    La raison en est que le matériel utilisé est très coûteux et qu'il ne peut être manipulé que par  des personnes très spécialisées. Ceux qui sont envoyés à Nantes ont le double de route !!

    CADIX, RenéeG :

    Merci. Chaque pensée des uns et des autres est un encouragement à faire face.

    Dani et ses chats :

    C'est exactement cela ! Je suis plus qu'à plat avec beaucoup de difficultés à converser car cela demande attention et concentration.

    Marenostrum :

    C'est ce que j'ai pensé la première fois, il y a douze ans, avec l'espoir de ne plus jamais revivre ces traitements...

    26
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 13:53

    BONJOUR MAG !!! dès que tu seras mieux ,viens nous faire un petit coucou !!!gros bisous .elvy

    25
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 13:10

    une bise pour toi en passant par ici pour prendre de tes nouvelles

    nos coups de téléphones me manquent  !

    bonne journée

    24
    titi
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 13:06

    Un petit coucou et courage. AMITIÉS

    23
    Jeudi 30 Janvier 2014 à 22:25

    Une pensée pour toi, je t'embrasse

    22
    fusette
    Jeudi 30 Janvier 2014 à 21:07

    juste un message d'amitié


    que le courage soit en toi pour endurer

    21
    titi
    Jeudi 30 Janvier 2014 à 13:29

    Bonne journée Margareth. AMITIÉS

    20
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 14:05
    yvette/

    Bonjour Margareth.

    Logiquement , s'il ne pleut pas trop samedi après midi je vais aller dans la région de ton enfance: Préfailles. J'irais voir la côte et si je peux je prendrai des photos de ta plage mais aussi je compte aller à la pointe St Gildas. Il y aura une grande marée et les vagues vont être sans doute fortes, puisque ce sera à marée montante. Je penserai très fort à toi et je t'enverrai un souffle de la côte. J'espère que tu n'es pas en trop mauvaise forme.

    Ces traitements sont si forts que ce n'est pas descriptible. Et quand tu t'en sors, c'est tout juste si on ne te dis pas: Ce n'était pas si grave que ça, puisqu'elle est toujours là. Les gens ne savent pas ce que c'est. Et à mon époque, les tumeurs étaient moins bien ciblées surtout quand il y en a plein le corps. Il en faut du courage pour s'en sortir.

    Il y a 50 ans les traitements commençaient mais on ne s'en sortait pas; ma mère y est restée.

    On a de la chance dans notre malheur, la région: Nantes /Angers, est au top au niveau des technologies. Alors il faut leur faire confiance, Margareth. J'espère que tu n'auras pas trop de séances de rayons, car ce n'est pas la radiothérapie qui fatigue, c'est surtout le déplacement. L'horreur !! A la fin, l'ambulancière me portait presque dans les bras, trop fatiguée, je me trainais. Mais tu vois malgré les séquelles qui ne me quitteront plus, je suis toujours là.

     Plein, plein  de bisous et je penserai encore plus fort à toi Samedi. (s'il fait beau !! sinon, je ne sortirai pas de St Sébastien). conduire sous la pluie n'est pas mon fort!

    19
    titi
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 13:30

    Un petit coucou en espérant que tu vas un peu mieux. AMITIÉS

    18
    Mardi 28 Janvier 2014 à 22:38

    je viens te souhaiter la bonne nuit 

    je t'embrasse

    17
    titi
    Mardi 28 Janvier 2014 à 13:15

    Une pensée pour toi. AMITIÉS

    16
    Lundi 27 Janvier 2014 à 14:32

    L' idéal serait qu'ils trouvent enfin des médicaments qui n'ont pas d'effets secondaires ;

    Je te souhaite bon courage pour ces moments difficiles

    15
    titi
    Lundi 27 Janvier 2014 à 12:42

    Une bonne provision de courage pour toi. AMITIÉS

    14
    Lundi 27 Janvier 2014 à 10:59

    Courage Margareth.. et merci de nous tenir informés.

    Bonne semaine

    13
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 18:29

    Punaise, ce n'est pas rien tout ça ! On voudrait bien sûr t'encourager, mis on est embarrassé à trouver les mots qu'il faudrait pour ça. En tout cas, fais ce qu'il faut et il n'y a pas de raison pour que tu ne voies pas le bout du tunnel. Et pas en double, si je paux faire une mauvaise plaisanterie. A plus. Bises. Flo.

    12
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 17:39

    espérons que ce traitement très lourd donne de bons résultats

    11
    titi
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 13:15

    J'imagine ! Pourquoi faut-il aller si loin ? Je pense beaucoup à toi et j'espère que le résultat de tant de souffrances sera positif. Bien amicalement

     

    10
    Michèle
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 10:01

    Courage chère Margareth, ce doit être très pénible ce long trajet, mais tu verras le bout du tunnel. Je t'embrasse

    9
    Samedi 25 Janvier 2014 à 20:35

    que te dire , je suis de tout coeur avec toi ,, le calvaire  de la route pour moi ce n'était pas loin , mais la fatigue était énorme .,alors deux heures !!! et en plus la chinio !!!

    j'espère  que tu n'es  pas seule chez toi  ?  " sinon il ne faut plus croire dans les humains " 

    je t'embrasse  .

    8
    Samedi 25 Janvier 2014 à 17:06

    De tout mon cœur avec toi Margareth, je m'excuse de mon absence mais je rentre , après une mauvaise gastro j'ai eu une déshydratation à cause de mon iléostomie et j'ai dû être hospitalisée en urgence et restée une semaine à la clinique sous perfusions : tout va mieux désormais ... ce n'est rien  côté de toi mon amie mais je voulais te dire pour mon manque de présence à tes côtés sur le blog ..


    Mes gros gros bisous et mes pensées amicales, garde courage mon amie !


    Nicole

    7
    Samedi 25 Janvier 2014 à 16:13
    Marenostrum

    Les témoignages de celles qui ont souffert autant que toi se terminent par " ce ne sera qu'un mauvais souvenir". Voilà ce que cela sera après tant d'épreuves à supporter. Nous ne pouvons que t'apporter notre affectueux soutien et te souhaiter du courage.

    Avec mes plus affectueuses pensées

    6
    Samedi 25 Janvier 2014 à 14:53
    Dani et ses chats

    Bonjour.

    Si je comprends bien, vous avez les deux en même temps ?

    La radiothérapie en ville et la chimiothérapie chez vous ?

    C'est énorme, vous devez être complètement à plat !

    Bon courage. Amitiés.

    5
    Reneeg
    Samedi 25 Janvier 2014 à 14:53

    Margareth, oui c'est dur vraiment dur et même si nous ne pouvons comprendre comme on dit souvent, on peux pour le moins imaginer ton calvaire.


    Mais, il faut absolument t'accrocher très fort afin de surmonter cette épreuve. Je t'envoie milles bises amicales qu'elle t'aident à continuer de l'avant dans ce traitement éprouvant et d'enfin gagner cette bataille. GROS BISOUSSSSSSSSSS

    4
    Samedi 25 Janvier 2014 à 12:54

    Cela parait invraisemblable lorsque tu dis que tu fais 2 h de route pour 1mn de rayon ! c'est surréaliste !

    3
    Samedi 25 Janvier 2014 à 12:26

    Un gros bisou et toute mon amitié. FRANCOSIE

    2
    Samedi 25 Janvier 2014 à 10:57

    Bonjour mon amie, ah! que cela est pénible ces traitements il y a toujours un revers de médaille, mon mari aussi avait 2 heures de route pour une minute de rayons, c'est étonnant qu'il n'y aie pas plus d'endroit où on pratique les rayons!

    Je vois que ce n'est pas rien qu'en Belgique!!

    Je pense très fort à toi, courage mon amie tu vaincra la bête encore une fois, même si parfois les traietemnst sont pénibles à supporter!

    Je t'embrasse très fort, Cigalette

    1
    Samedi 25 Janvier 2014 à 10:39
    yvette/

    J'ai plus fatigué avec les rayons qu'avec la chimio. Tous les jours se déplacer et en plein hiver. Le pont était coupé par le verglas ou la neige et il fallait passer par le centre de Nantes, ils ont été obligés d'arrêter les séances et les reprendre plus fortes après une semaine de repos. Quel mauvais souvenir. Bientôt ce sera pareil pour toi, qu'un mauvais souvenir. Il faut avoir beaucoup de courage pour supporte ce traitement et je t'en souhaite.

    A bientôt Margareth et merci pour les nouvelles. Bisous   Yvette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :