• Enveloppe commerciale Decré - Decré's commercial envelope

    Enveloppe commerciale Decré - Decré commercial envelope

     

    Le grand magasin DECRE fut crée en 1931 par les frères Eugène et Jules Decré. Il était alors le plus important grand magasin d'Europe. Cette enveloppe date sans doute des années 30 (?)

    Il fut entièrement détruit par les bombardements du 23 septembre 1943. Reconstruit à partir de 1947, il sera inauguré en 1951.

    A chaque passage par Nantes nous ne manquions pas de nous y arrêter. Pour nous, les enfants, il représentait une véritable caverne d'Ali Baba ! Et les escalators étaient magiques !

    Aujourd'hui, il porte l'enseigne des Galeries Lafayettes.

    The great store DECRE was created in 1931 by the brothers Eugène and Jules Decré. It was then the most important shop of Europe. This envelope doubless dates of the thirties (?).

    It was completely destroyed by the bombardments of September 23rd, 1943. Reconstructed from 1947, it will be inaugured in 1951.

    In every passage by Nantes, we did not miss to stop there. For us, the children, it represented a true den of Ali Baba ! And the escalators were magic !

    Today it has the singbord Galeries Lafayette.

    « Plages de Normandie en 1951 - Beaches of Normandy in 1951Mes cheveux repoussent - My hair grows up again. »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    7
    Samedi 21 Juin 2014 à 12:07

    Marenostrum :

    Oui, il régnait alors une certaine insouciance, si je me réfère aux documents familiaux ; une joie de vivre qui me semble avoir disparu.

    6
    Vendredi 20 Juin 2014 à 12:16
    Marenostrum

    Un témoignage d'entre les deux guerres..où tous les espoirs étaient permis. Mais hélas...

    Bonne fin de journée!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Jeudi 19 Juin 2014 à 11:10

    Cigalette 106 :

    C'est vrai que ces grands magasins peuvent faire penser "Au Bonheur des Dames" de Zola quand apparaissaient les tout premiers grands magasins. Une révolution !

    Yvette :

    Si ton frère y a travaillé dans les années 50/60, nos chemins ont dû se croiser autour des magasins Decré. Pourquoi t'avait-il surnommé Béjar ?

    J'avais oublié ces animations de Noël. Il y en avait peu à l'époque. Ah ! Les bigouden ! Nous en voyions encore quand j'étais enfant. Dans nos campagnes, jusque dans les années 60, certaines vieilles femmes portaient encore leurs coiffes ou de petits bonnets brodés.

    titi :

    C'était révolutionnaire !

    4
    titi
    Mercredi 18 Juin 2014 à 14:12

    Çà n'avait pas l'air mal pour l'époque !

    3
    Mercredi 18 Juin 2014 à 11:01
    Yvette

    Ah que d'histoires avec ce magasin !!!

     D'abord mon frère y a travaillé comme vendeur mais le pauvre, cardiaque, et manquant d'air il l'avaient mis dehors et il avait le droit de s'asseoir. Il vendait sur les étalages devant à l'abri. Hélas , il est décédé à l'âge de 28 ans, c'est lui qui m'avait surnommée Béjar.

    Pour le magasin, comme tu le dis si bien, c'était super! surtout au moment des fêtes de Noël. Mais j'étais déjà grande en revenant d'Algérie, j'avais 8 ans. Mais c'était magique, le seul magasin dans Nantes  à faire des animations

     Quant à l'escalator, à mon mariage , nous avions invité une tante de mon mari, Bigoudène avec le pain de sucre, tu vois , et avec ma belle-mère elle avaient pris l'escalator et moi du haut j'ai vu le pain de sucre basculer et l'escalator arrêté;  tout le monde en vrac, la panique. Maintenant j'en ris encore!

    Bises Margareth et merci pour ce retour en arrière.    Yvette

    2
    Mercredi 18 Juin 2014 à 10:59

    Cigalette 106 et non 1066 :-)) bisous

    1
    Mercredi 18 Juin 2014 à 10:58

    Bonjour Margareth que de bons souvenirs avec ces premiers grands magasin, cela me rappelle toujours le livre d'Emile Zola 'Au bonheur des Dames' que j'ai lu et relus, merci gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :