• Journées du Patrimoine à Angers

    Puisqu'il ne m'était pas possible de visiter les monuments ouverts au public pendant les Journées du Patrimoine, une personne (qui souhaite conserver l'anonymat) l'a fait pour moi.

    _______________________________________________

     

     

    Retour sur quelques visites très intéressantes du dernier WE :

     

    Samedi matin :

           

    Musée de la Communication Domaine de Pignerolle à St Barthélémy d’Anjou. Un super musée créé par un passionné, vu il y a longtemps mais toujours étonnant (collection énorme de vieilles radios des année 20 entre autres...), très pédagogique sur les découvertes : écriture, imprimerie, électricité, télégraphe, morse, radio, télévision, conquête de l’espace et une salle magnifique sur Jules Verne ... Cette année on pouvait aussi se faufiler dans un des 10 blockhaus construits par les allemands pendant la dernière guerre (en béton épais semblable à ceux de Préfailles et de St Nazaire) et descendre dans le souterrain reliant le principal blockhaus au château; c’était la base de commande radio des sous-marins allemands... Le Domaine est superbe : on ne voit qu’allées et bâtiments de prestige, mais on ne devine pas la présence des blockhaus tous soigneusement cachés dans les bois.

     

    Samedi après-midi :

     

    Ancienne Manufacture d’allumettes à Trélazé : visite et conférence. Toute une histoire ouvrière a disparu; il reste quelques curieux bâtiments en béton (très légers ceux-là) et ces systèmes de rails aériens pour transvaser les caisses sans gêner le travail au sol. Des artistes occupent maintenant les lieux. Je ne pensais pas que de si petites boites d’allumettes (que nous avons déjà oubliées) avaient demandé tant de découvertes (allumer un feu était compliqué, avant cette invention, puis celle du briquet) et demandaient tant de travail, parfois dangereux. La SEITA était un service de l’Etat monopolisé.

     

    Collégiale Saint-Martin : Je suis retourné voir avec plaisir la plus ancienne église d’Angers, restaurée il y a quelques années. En fait il y a eu au moins quatre constructions successives à différentes époques : on retrouve traces des styles de chaque siècle. Dans la crypte on voit même des restes d’une ancienne voie romaine bien plus ancienne. Lieu d’expositions diverses.

     

    Dimanche matin :

     

    Ancienne abbaye Saint-Aubin (qui sert d’Hôtel du Département et de Préfecture) : De l’abbaye du moyen âge, il ne reste que quelques traces mais très précieuses : des sculptures ont été emmurées pendants plusieurs siècles et redécouvertes au siècle dernier (ce qui les a conservées). On a pu aussi se glisser par petits groupes dans le sous-sol où se font des recherches archéologiques : on n’y voit que des pierres parmi des tombeaux. Les spécialistes y voient eux toute l’histoire d’Angers depuis les gaulois, les romains, le haut moyen âge, bien antérieurs aux vestiges de l’abbaye du moyen âge qui nous semblent déjà très lointains. La massive tour St Aubin, à côté sur la place, faisait partie de cette riche abbaye. Les salles de réunions et bureaux du Département utilisent les bâtiments austères mais très élégants (plus récents) de l’abbaye mauriste d’avant la révolution. On retrouve ce style de salles dans plusieurs endroits sur Angers. Nous avons visité le grandiose bureau du Président du Conseil Général et la salle des délibérations installée dans l’ancien réfectoire de moines. A l’étage, les bureaux de la Préfecture sont aménagés dans des salles du style Napoléon III : ainsi la prestigieuse salle de bal qui sert pour les réceptions officielles de M. le Préfet que j’ai aperçu arrivant incognito pour faire visiter son bureau (lui aussi très joli) que je venais de voir. Le Département a le projet d’ouvrir ses immenses jardins privés (ouverts dimanche au public) donnants en plein centre ville et de construire un grand immeuble boulevard Foch pour regrouper ses services très dispersés dans toute la ville et ainsi être plus proche de ses administrés.

     

     Dimanche après-midi :

     

    J’ai arpenté à nouveau le grand théâtre et ses ors (salles, coulisses, foyer, escaliers...) parmi les airs d’opéra, de percussions, de bassons de différents apprentis musiciens qui ma foi se débrouillaient très bien, puis direction la chapelle des Ursules, où là aussi la musique de nombreux chœurs se faisait entendre. Il ne restait plus qu’à revisiter la mairie d’Angers juste derrière cette chapelle : salle des mariages (que de souvenirs !) , salle des réceptions où les élus étaient de garde pour nous recevoir et nous guider du bâtiment ancien vers la partie plus récente de l’Hôtel de Ville : salle de réunion de la “municipalité” (Maire et adjoints); c’est en fait là que tout se décide avant les réunions du Conseil Municipal qui ne fait qu’entériner les décisions de la majorité, nous a-t-on expliqué. Après avoir erré parmi de multiples bureaux, nous avons eu l’agréable surprise d’être reçus (en petits groupes) par le tout nouveau Maire (M. Béatse) qui prenait le temps de bien vouloir répondre à nos questions. Enfin descente à la très moderne salle du Conseil Municipal où une autre adjointe nous a en effet confirmé que lorsque que la réunion commence, tout est pratiquement déjà décidé...

     

     

     

    « Robe de première communiante 1960 - First communicant's dress 1960Robe du soir, 1970 - Evening dress, 1970 »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    9
    Lundi 24 Septembre 2012 à 14:49

    Ici ce fut la semaine précédente, mais j'étais..à l'Est! Par contre ces initiatives sont les bienvenues et il faudrait les multiplier.

    8
    margareth Profil de margareth
    Lundi 24 Septembre 2012 à 09:20

    titi :

    Je crois qu'un peu partout il y a des choses intéressantes à découvrir.

    CADIX H'ALHAMBRA :

    Il est aussi possible de s'intéresser au patrimoine petit ou grand hors les journées qui leur sont consacrées. Et, pour suivre votre blog, je sais que vous ne manquez pas de le faire.

    cheznous62 :

    En effet, beaucoup d'églises (au moins dans notre région) sont dédiées à saint Martin. Il est vrai qu'il y a vécu et qu'il y est mort.

    dgi:0040;dgi:0050 :

    Il est vrai que pour certaines visites il faut s'armer de patience ce jour-là. Mais cela témoigne de son succès !

    7
    Dimanche 23 Septembre 2012 à 22:10

    je ne suis almlée nul part, famille oblige , mais j'en ai vu à la télé des files et des files impressionates spour certains monuments
    merci d'êtrte passée sur mon nouveau blog, j'y travaille dur

    Bizou et bonne semaine

    Fichier hébergé par Archive-Host.com

    6
    cheznous62
    Dimanche 23 Septembre 2012 à 17:08

    Un bien intéressant périple ... il est vrai qu'en ces journées il y a tant de choses à visiter qui ne sont ouvertes au public que ces jours de patrimoine et c'est parfois bien dommage !!

    Notre église s'appelle également "église  St Martin" ... je crois qu'elles sont nombreuses à porter ce nom.

    Sous la grisaille en ce début d'automne, Margareth je te souhaite une bien agréable semaine !!

    Bisous de Nicole!

     

    5
    Dimanche 23 Septembre 2012 à 14:47

    Nous avions une animation ce jour là, et nous n'avons pu visiter quelques monuments que nous avions décidé de visiter. Ce sera pour une autre fois ! Bises. FRANCOISE

    4
    titi.
    Dimanche 23 Septembre 2012 à 12:58

    C'est sûr qu'il y a de belles visites à faire dans le coin. Bonne journée !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Dimanche 23 Septembre 2012 à 12:48

    Salut mon amie margareth, je te souhaite un bon dimanche, bise a+ 

    2
    margareth Profil de margareth
    Dimanche 23 Septembre 2012 à 12:43

    Marc. :

    J'ai quelques amis boulimiques de culture dont je profite sans bouger de mon fauteuil, comme ces sportifs en canapé qui ne font d'autre effort que de suivre les vrais sur le petit écran ! ;o)

    1
    Marc.
    Dimanche 23 Septembre 2012 à 09:21

    Quel marathon culturel! Ouahouh!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :