• La Farandole des Premiers Amours

     

    Pour la Farandole des Premiers Amours que Pinky souhaite constituer à partir des doudous et autres peluches qui ont marqué notre petite enfance, j’ai choisi un lit car je n’ai gardé aucun souvenir d’ourson (pourtant une photo atteste que j’en ai possédé un) ou de poupée à laquelle j’aurais été attachée. Aucun nom ne me revient en mémoire. En revanche ce petit lit que je garde précieusement avait été fabriqué et peint par mon père lorsque j’étais encore très petite. Grand-mère avait confectionné le matelas de laine à l’imitation parfaite des vrais, ainsi qu’un matelas de balle d’avoine comme on en garnissait les berceaux. Le poupon noir que vous voyez m’a été offert beaucoup plus tard quand je devais avoir une dizaine d’années.

     

    « Blogueurs : rencontre de Parnay (suite 3)Des amis dans la guerre - 27 »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :