• La vieille forge - The old forge

  • Commentaires

    20
    Vendredi 22 Août 2014 à 14:36

    Petite Jeanne :

    Elle aurait en effet besoin d'une bonne rénovation. Peut-être déjà un peu tard.

    titi :

    Un bon exercice pour préparer le voyage.

    lylytop :

    Bonjour du jeudi !

    Marenostrum :

    Un peu triste en effet...

    Bien à toi.

    19
    Jeudi 21 Août 2014 à 22:25
    Marenostrum

    un sens de tristesse quelque part....un endroit qui eut de l'importance , aujourd'hui effacée!

    Bonne fin de semaine margareth

    Avec mes affectueuses pensées

    18
    Mercredi 20 Août 2014 à 13:12

    un petit coucou du mercredi

    a bientôt

    lyly

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    17
    titi
    Mercredi 20 Août 2014 à 12:42

    Pour l'instant çà va ,j'ai fait presque 4km en allant au marché ce matin, cool sans me presser en me reposant de

    temps en temps. Demain j'ai une autre galère j'espère que çà va aller. BONNE JOURNÉE ! AMITIÉS

    16
    Mercredi 20 Août 2014 à 11:49

    En effet! vieille de chez vieille la forge!

    Bonne journée

    15
    Mercredi 20 Août 2014 à 11:11

    fanfan2B, Cadix :

    Je pense qu'elle a été abandonnée depuis un certain temps déjà. Il y a beaucoup de gouttières dans le toit.

    titi :

    J'espère que le remède que je te suggère sera efficace.

    fusette :

    Mais ils disparaîtront bien un jour... rien n'est éternel.

    Florentin :

    Et aussi disparition progressive de l'artisanat. Ce sont des savoir-faire que nous perdons malheureusement.

    14
    Mardi 19 Août 2014 à 23:43

    C'est aussi avec l'oeil critique du spectateur du présent qu'on regarde ces vestiges. Une image de plus montrant la désindustrialisation de la France. Chaque usine désaffectée nos dit la détresse de ceux qu'on a jetés dehors ...

    13
    Mardi 19 Août 2014 à 21:19

    et que les vestiges demeurent....ne pas oublier qu'ils portent en eux les âmes des disparus.

    12
    Mardi 19 Août 2014 à 20:32

    Elle ne sert plus depuis quelques années hélas !! Gros bisous. FRANCOISE

    11
    titi
    Mardi 19 Août 2014 à 19:54

    Çà y est çà remarche j'ai enfin pu ouvrir ton blog ! Bonne soirée !

    Je vais suivre tes conseils demain pour mon genou.

    10
    Mardi 19 Août 2014 à 18:05

    LA rouille et la mousse ont eu raison de cette vieille forge qui portant a gardé un certain charme ; on imagine l'époque où des gens y travaillaient

    9
    Mardi 19 Août 2014 à 08:47

    Cigalette 106 :

    Je ne me rappelle pas avoir entendu "le tintement du marteau du forgeron". Pourtant il devait bien y en avoir au moins un dans notre petite ville car il restait encore beaucoup de chevaux de trait : livreurs, paysans, les utilisaient encore.

    Lylytop :

    Dommage qu'elle soit en état d'abandon...

    Cheznous62 :

    Vous avez eu de la chance d'avoir du soleil hier. Rien de tel pour nous, et cette fraîcheur qui perdure !

    titi :

    Arthrose ? Je passerai te mettre un petit mot.

    renée :

    Dommage en effet, mais il n'est pas possible de garder tous les témoins du passé. Il ne resterait plus d'espace pour le présent.

    Primavera :

    Il serait intéressant que tu nous racontes cela. Je me demandais où était le soufflet. Ici il me semble avoir disparu.

    Latil :

    Il serait intéressant de nous faire profiter de cette expérience. Il me semble qu'il reste quelques forgerons dans le saumurois, pays du cheval avec le Cadre Noir. Il faudrait que je me renseigne.

    8
    Lundi 18 Août 2014 à 23:41

    De très jolies photos qui font revivre cette forge laissée à l'abandon mais qui témoigne encore de la présence du forgeron... Merci Margareth.
    J'espère que de jour en jour tu reprends des forces. Belle soirée.

    7
    Lundi 18 Août 2014 à 16:00

    Lorsque j étais jeune j ai un peu appris à forger: un beau métier. Oh bien sure on ne forme pas un Forgeron en 6 mois comme je l ai appris, mais je connais certaines pratiques qui peuvent être bien utiles. Hélas cet artisanat est complètement tombé en désuétude. Les derniers forgerons sont très vieux ou morts et le coup de main se perd: c est dommage. Les jeunes n ont pas suivit.

    Amicalement Latil

    6
    Lundi 18 Août 2014 à 15:52

    Bonjour Margareth,

    Ce sont de bien belles photos du passé.  Mon père forgeait, notamment les fers à chevaux, et en écrivant ce com je le revois penché sur l'enclume.

    Tu as raisons bien des associations manquent d'idées pour animer un quartier, une commune, manque de moyens et de bénévoles !

    Très belle soirée à toi.

    Bisous.

    Prima

    5
    Lundi 18 Août 2014 à 15:44
    renee

    Margarteh, ce sont de très belles photos juste regret de voir un tel abandon. Bises

    4
    titi
    Lundi 18 Août 2014 à 14:27

    J'aime bien ce genre de photos. Je viens d'aller à Paris faire des courses au pas de course , j'ai cru que je ne pourrais pas rentrer tellement j'avais mal au genou . J'ai fait une pause et çà allait mieux mais dès que j'aie voulu monter la cote  près de chez moi aie ! Je ne bouge pas pendant 2 jours hou la la ! AMITIÉS

    3
    Lundi 18 Août 2014 à 12:37

     


    Dommage que ces lieux soient laissés à l'abandon ... mais tes belles photos Margareth leur redonnent vie !!


    Bises ensoleillées (pour une fois) pour une belle semaine , prends bien soin de toi!


     


    Nicole

    2
    Lundi 18 Août 2014 à 08:14

    La forge du forgeron

    j'aime

    a bientôt

    lyly

    1
    Lundi 18 Août 2014 à 07:55

    Bonjour Margareth, j'adore ta série de photos, il me semble encore entendre le tintement du marteau du forgeron sur son fer chaud et rouge dans mon village où j'ai grandis, merci bonne journée bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :