• Le feuilleton hebdomadaire 21

    Le blog de la voisine (base)

     

     

     

    21 mai 2010

     

    Bien qu’il m’arrive d’observer par ma fenêtre les allées et venues de mes voisins, en réalité je ne suis guère au fait de leurs affaires personnelles. Il ne manque pas d’habitants de ce quartier qui en savent beaucoup plus long que moi. Et encore davantage qui subodorent qu’il se pourrait que… et qui, à force de supposer, finissent par se convaincre qu’ils détiennent la vérité. Ainsi un bruit sans fondement galvaudé de bouche à oreille enfle jusqu’à devenir assourdissant pour l’intéressé. Depuis le passage de l’huissier, les rumeurs les plus contradictoires, voire tout à fait absurdes, se propagent d’ici au centre ville et même bien au-delà !

    Hier, notre toujours jeune homme du premier étage souhaitait s’informer auprès de moi des conditions dans lesquelles s’est déroulé l’inventaire des biens de M. et Mme… Il en avait reçu quelques échos, mais, me dit-il, mieux vaut entendre un témoin direct. Il connaissait un peu M… qui fut cadre supérieur dans la société où travaillait son père autrefois. Par ce dernier, il a su que, licencié, M… avait hypothéqué ses biens pour reprendre une entreprise d’une quarantaine de salariés dans laquelle il a englouti des sommes faramineuses avec l’espoir de la relancer, en la modernisant. Las ! Le carnet de commande restait vide. Il s’est mis à dos les employés à cause de son caractère violent et impulsif, peu propre à diriger des hommes. Par la suite, son entêtement à vouloir sauver les apparences a fini de les ruiner. Où sont-ils partis ?  Nul ne le sait. Bientôt l’appartement sera vidé puis de nouveau proposé à la location. Quelle (triste) histoire !

    Perturbée par ces événements et bouleversements divers, j’ai négligé la planète blog depuis quelques temps. Allons voir ce qui s’y raconte…

    Comme je m’y attendais, le site administré par Lucullus, Arts de la table et du jardin, n’a plus bougé depuis les vacances de Pâques. La liste des commentaires ne cesse de s’allonger (il y en a plus de trois cents). On s’étonne de son silence. On la regrette. On la réclame. On la supplie de revenir.

    Claude, qui ne connaît pas le blog ci-dessus nommé, poursuit ses investigations historiques pour notre plus grand bonheur. En ce moment il nous promène à travers le Cabardès à la suite de la flamboyante Orbria de Pennautier - la louve de Pennautier – , sur les traces supposées du chandelier à sept branches du temple de Jérusalem, qui aurait été enfoui sous l’un des quatre châteaux de Lastours par les Wisigoths. Trésor, mystères, tours hantées par le souvenir des Cathares. Claude mène son récit à la façon d’un roman policier et nous tient en haleine de billet en billet.

    Scouttoujours boitille encore dans ses allées. C.S-qui et lui cultivent leur jardin et présentent sur leurs blogs respectifs, leurs premières récoltes de fruits et de légumes. Mamoureuse, très prise par diverses expositions félines et canines, apparaît de loin en loin. Tatiana se fait plus discrète.

     

    26 mai 2010

     

    Il devient urgent que je reprenne mes publications si je ne veux pas voir la plupart de mes lecteurs se fondre dans la foule des blogueurs ! L’attrait des voyages ne s’épuise jamais. Il me reste une bonne réserve de clichés des miens. Mes prochains sujets sont donc tous trouvés !

     

    N.B. : Ceci n'est pas un journal intime mais une fiction.

      Si cet article vous a plu, vous pouvez voter ici

    « CADEAU D'ADIEU - Vladimir Tasic.Paroles pour la paix »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :