• Le feuilleton hebdomadaire 31

     

    Le blog de la voisine (base)

     

     

    31 juillet 2010

     

    Ces souvenirs sont si lointains… Tante Athalie nous a quittés à quatre-vingt-treize ans. Elle est morte, d’ennui, peu de temps après avoir pris sa retraite. Elle avait commencé à travailler à treize ans dans la mercerie de sa mère, mon arrière-grand-mère. Au début de mon apprentissage cette dernière, alors âgée de quatre-vingt-huit ans, aidait sa fille au magasin de temps à autre. On les désignait, confondues en une seule entité, comme les dames R.

    Tante Athalie n’a jamais pris d’autres vacances que les dimanches et les jours fériés. Le matin elle assistait à la messe et s’arrêtait à la pâtisserie pour acheter un gâteau. Parfois l’après-midi elle se rendait aux vêpres. La mercerie aura été toute sa vie et sa seule expérience. Sa maison (dans laquelle elle est née et décédée) a été vendue. Lors de mon dernier passage, il y a onze ans, derrière la vitrine empoussiérée un rideau de reps fané protégeait l’intimité de ses habitants.

    Me voilà soudain nostalgique d’un univers que je n’aspirais pourtant qu’à fuir dans ma jeunesse.

     

    4 août 2010 

     

    Remue-ménage au rez-de-chaussée. J’ai entendu des cris, le bruit d’une fessée, des pleurs. Qu’arrive-t-il ?

     

    5 août 2010

     

    L’explication de ces éclats m’a été donnée chez la boulangère. A mon arrivée, l’une des mamans, invitées de mes voisines, commentait en se tournant vers son joli petit rouquin :  « Oui, elle est toujours là cette sale bête. Ce matin encore la queue dépassait de dessous l’oreiller. Elle était longue comme ça, avec une flèche au bout ! Pas moyen de s’en débarrasser ! » Et l’enfant au visage d’ange baissait le nez l’air contrit. Mais de quoi parlait-on ? Ah ! Du diable !

    Diable ! Diable ! J’appris que ce mignon démon avait coupé en deux tous les fruits sur le poirier de leurs hôtes ! Ce bonhomme ne manque ni d’imagination ni de dextérité.

     

    6 août 2010

     

    La lassitude semble contaminer les blogs. On y circule de moins en moins. Le nombre d’articles diminue. Peu de lecteurs. Les trois quarts des sites que je visite le plus régulièrement n’ont pas bougé depuis huit ou quinze jours. Cet état de fait a de quoi vous ôter toute motivation. Je me demande si je ne vais pas sans tarder suivre le mouvement…

     

    N.B. ceci n'est pas un journal intime, mais une pure fiction

     

    si cet article vous plaît, vous pouvez voter en cliquant sur wikio

     

     

     

     

     

     

    « Le coin des petits : le monstre dans l'armoirePromenade en bord de Loire »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :