• Le Libraire de Kaboul - Asne Seierstad

    Titre original : BOKHANDLEREN I KABOUL ET FAMILIEDRAMA  - 2002

     


    Juste après la chute des taliban, l’auteure norvégienne, Asne Seierstad, rencontre à Kaboul un libraire afghan, passionné par son pays et par les livres, qui accepte de l’héberger au sein de sa famille. C’est un lieu propice à l’observation intime de la société kabouli tout juste libérée du joug des extrémistes. Avec tact, Asne Seierstad essaie d’analyser et de comprendre les relations interfamiliales, les rapports entre hommes et femmes, beaucoup plus complexes que nous le jugeons a priori. Certes, dans cette communauté clanique, éminemment patriarcale, les femmes, qui en occupent le dernier échelon, sont les plus opprimées. Mais il est des circonstances où elles ont néanmoins leur mot à dire. Il reste que le seul, le vrai maître demeure le chef de famille, véritable paterfamilias à qui tous les membres doivent obéissance.

     

    Dans ce pays qui peine à se relever de l’occupation soviétique et de la guerre civile, le  quotidien est rude. Les plus âgés se souviennent avec nostalgie des années 70 quand les citadins portaient des tenues occidentales et que les hippies débarquaient en masse.

     

    Il m’a fallu un peu de temps pour entrer dans ce livre qui débute, en parallèle avec la vie personnelle de son hôte, par un rappel historique, néanmoins indispensable à la compréhension de l’Afganistan contemporain. Mais dès que l’auteure aborde la vie familiale, nous en suivons les péripéties comme celles d’un roman plutôt dramatique qui nous apprend beaucoup sur le peuple afghan.

    « Sac à main 1948Lady Susan - Jane Austen (1775-1817) »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :