• Le pot à lait de Mademoiselle

    Le Pot à lait de Mademoiselle 

     

    Le pot à lait de MademoiselleAutrefois nous avions une répétitrice à domicile, Mademoiselle, qui venait chaque soir à la maison pour nous faire réciter nos leçons et surveiller nos devoirs. Elle mettait à profit les jeudis et les vacances pour compléter notre programme scolaire par une série de dictées, exercices grammaticaux, lectures, qu’elle concoctait à notre intention. Très autoritaire, Mademoiselle ne tolérait aucun écart de conduite. Sous sa férule nous courbions docilement l’échine.

    Cependant, une fois ou deux par semaine, elle nous envoyait à tour de rôle chercher du lait jusqu’à une ferme située à la sortie du bourg. Dans une telle atmosphère de contrainte, cette escapade nous tenait lieu de récréation. Nous appréciions ce  moment de liberté.

    Mais sans doute Mademoiselle trouvait-elle trop commun le bidon d’aluminium dont se munissait la ménagère ordinaire (à moins qu’elle n’eût redouté que le métal ne corrompît le goût du lait) ? Car elle nous le faisait transporter dans un pichet de céramique. C’était un pot ventru au toucher satiné que nous tenions à la fois par l’anse et par le fond afin de ne pas perdre une goutte de son contenu ou, pire, de le lâcher.

    La ferme était une vieille bâtisse sans étage, à demi-enfouie sous les pampres, qui s’étirait entre la route et un jardinet au-delà duquel s’étendaient des prairies. Des vieillards, frères et sœurs tous célibataires, nous accueillaient, assis dans une sorte de couloir sombre où une longue table appuyée contre le mur tenait lieu de comptoir. Nous y déposions le pot. L’un d’eux se levait avec des gestes cassés puis le remplissait après avoir puisé une mesure dans un grand bidon métallique.

    Au retour la charge donnait à notre démarche un air de suffisance qui ne nous ressemblait guère. Aux beaux jours nos pensées s’envolaient vers la campagne émaillée de fleurs. L’hiver nous suivions le chemin des lampadaires dont la lumière parcimonieuse nous guidait à travers la nuit tôt tombée.

    Aujourd’hui le pot à lait de Mademoiselle orne l’une de mes étagères. Parce que je sais qu’il est là, animal pansu, gardien de ma mémoire, je l’oublie souvent.

    « Gant de femme, 1951 - Woman's glove 1951Travaux dans notre rue - Works in our street »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    19
    margareth Profil de margareth
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 09:52

    Algeroma :

    Ce sont des souvenirs encore très présents et lorsque je les décris j'ai l'illusion de les revivre.

    fusette2 :

    J'aimerais bien trouver à proximité de chez moi une ferme où aller chercher le lait. J'ignorais d'ailleurs que c'est encore possible. Aujourd'hui tout ce qui touche à l'alimentation doit être tellement stérilisé. Dommage que tu n'aies pas pu t'occuper de ton petit neveu. L'une de mes amies prend le sien une fois par semaine et elle en est très heureuse.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    18
    Jeudi 24 Janvier 2013 à 21:19

    Quel plaisir de lire cette tranche de vie...


    D'autant que les répétitrices ..ce n'est plus dans l'air du temps..j'ai un petit neveu de 8 ans..qui fréquente une orthophoniste..je disais à ma nièce qui habite à 500 m "Je veux bien prendre Iban une ou deux heures pas semaine, pour le plaisir de le faire "répéter" .." ..fin de non recevoir !!!


    et pour le lait que je vais chercher 1 fois par semaine à la ferme..c'est le bidon en alu...et le plaisir d'ouvrir mes narines à l'odeur des vaches..et écouter le balancement de la machine à traire..


    Je t'embrasse

    17
    Mercredi 23 Janvier 2013 à 18:42

    je suis heureuse de te lire à nouveau ma chère amie! Tu as dressé en quelques lignes tout un monde.....

    J'aime "la campagne émaillée de fleurs"!!! Je la vois!!!!

    16
    titi.
    Lundi 21 Janvier 2013 à 12:56

    De la neige encore de la neige ! Bonne journée !

    15
    Dimanche 20 Janvier 2013 à 19:25

    une bonne soirée toute blanche

    restons bien au chaud !

    14
    Le chaperon rouge.
    Dimanche 20 Janvier 2013 à 13:23

    Coucou Margareth, j'espère que çà va , Bon dimanche

    13
    margareth Profil de margareth
    Dimanche 20 Janvier 2013 à 10:07

    Le chaperon rouge :

    Non, cela n'est pas fini. Après la pluie d'hier soir, il a neigé de plus belle cette nuit. Ce matin le paysage est tout blanc.

    fanfan20 :

    Je me rappelle combien nous nous régalions du lait encore tiède de la vache ! D'ailleurs, tous les laits n'ont pas exactement le même goût. Sans doute en fonction des pâtures.

    12
    Samedi 19 Janvier 2013 à 20:40

    Une belle histoire d'enfance ;cela ne devait pas être très pratique de transporter le lait dans ce pot!

    Le lait que nous buvions autrefois , était si bon  !!

    Je te souhaite un bon dimanche

    11
    Le chaperon rouge.
    Samedi 19 Janvier 2013 à 13:31

    Il a bien neigé cette nuit et apparemment çà n'est pas fini. Bonne journée !

    10
    margareth Profil de margareth
    Samedi 19 Janvier 2013 à 08:19

    mel-and-tof :

    Oui, tu es déjà passée ici, je ne sais plus très bien quand. Le goût du lait que nous allions chercher à la ferme n'avait rien à voir avec celui que nous achetons en brique. Combien meilleur !

    Framboise 44, mamiemouette, CADIX H'A :

    Pour l'usage familial nous avions nous aussi un bidon en aluminium (mais je ne me rappelle pas l'avoir fait tourner). Le matin nous allions chercher le lait dans une ferme du bourg, à quelques centaines de mètres de la maison.

    dalma-dog :

    J'espère que tes parents te rassureront très vite.

    titi :

    Oui, je me rappelle que tu m'as déjà parlé de cette demoiselle. Ah ! Les mademoiselles d'antan ! J'aurais de quoi en écrire un livre ! Traverser une forêt à l'aube, cela a quelque chose de très romantique.

    Marc :

    Connaîtrons-nous jamais tous les avatars de "notre" titi ? 

    Ciaglette 106 :

    Je me rappelle aussi ces pots émaillés, peut-être moins courants parce qu'un choc suffisait à en faire sauter un éclat. Moi aussi j'aimais bien la peau du lait bouilli qui dégoûtait mes frères et soeur.

    9
    Samedi 19 Janvier 2013 à 07:22
    Cigalette 106

    Bonjour margareth, très beaux souvenirs et magnifique pot, moi c'est avec un bidon en alluminiun ou une cruche en émaille que j'allais chercher le lait à la ferme voisine qui se trouvait a une centaine de mètres de la maison.


    Quand maman l'avais fait bouillir je me délectais de la peau qui c'était formée au dessus:-)) bisous et bon WE

    8
    Marc.
    Samedi 19 Janvier 2013 à 07:17

    Et maintenant Titi dans le rôle du Petit Chaperon rouge. Ah là là cette jeunesse. 

    7
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 23:14

    nous, c'était le traditionnel pot de lait en alu, le laitier venait en camion, avec ses bidons, il klaxonnait, je sortais dans la rue, et avec sa mesure, il remplissait mon bidon ! C'est bon nos souvenirs d'enfance !


    Bisous. FRANCOISE

    6
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 19:28

    pas amusante ta demoiselle brou !

    alors tu n'as jamais connu , le plaisir de faire tourner le pot à toute vitesse  ! nous faisions un concours avec les mioches du quartier ( le jeu était de ne pas en faire tomber )

    nous allions chez l'épicier  chercher le lait  le soir .

    mais en vacances c'était à la ferme ( j'ai encore l'odeur du petit lait  !)

    bonne soirée porte toi bien

    5
    titi.
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 16:26

    Nous aussi on avait une vieille demoiselle, on lui en faisait voir de toutes les couleurs . J'aimais bien aller

    chercher le lait quand on était en vacances en Auvergne on traversait la forêt à l'aube c'était assez génial.

    Je revois le pépé de la famille entrain de déjeuner au bout de la table . Bonne soirée !

    4
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 16:00

    Salut mon amie margareth, il a neigé un peu ce matin ici !!!!!Je n’ai pas de nouvelle depuis 15 jours de mes parents qui sont au Maroc, je suis inquiète !!!!!!!!!  je te souhaite un bon après midi, bise a+ 

    3
    Marc.
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 14:40

    Margareth et le Pot au lait! Ou il est question de l'importance du pot au lait dans l'éducation des jeunes filles, bien comme il faut!

    2
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 13:57

    nous allions cherché le lait aussi , on parcourait 3 km pour cela été comme hiver et point de pichet céramique ..c'était le bon gros pot à lait des familles , qu'on faisait tourner rapidement pour faire rire sans renverser la moindre goutte .. LOL  souvenirs souvenirs

    Bon Week end !

    1
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 11:08
    mel-and-tof.

    Bonbjour Margareth
    Je crois être passée chez toi sur une superbe photo d'eau

    Ce pot au lait je l'ai connu aussi et la pratique était la même, c'était il y a plus de soixante ans 

    J'ai également gardé mon pot au lait qui lui était en alu! c'est une relique que je garderai toujours

    Bonne journée

    Bises

    Méline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :