• Un tract signé Platon

    Un vieux coupon de journal trouvé dans un ancien livre de recettes de ma mère.

     

    Un tract signé Platon

    Clic sur l'image pour ouvrir l'original

    « Ces barbelés oubliés par l'histoire - Jacques SigotSaumur dans un parapluie ! »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    11
    margareth Profil de margareth
    Mercredi 9 Mai 2012 à 18:57

    jreinedubois :

    Sauf que pour vivre en société, il faut bien s'accorder sur un minimum de règles communes, règles du jeu en quelque sorte pour la sérinité de tous. Si chacun fait sa loi, tout est autorisé. Il n'y a plus ni crime, ni vol, etc.

    10
    Mardi 8 Mai 2012 à 18:55

     Ce n'est pas tant la liberté qui me paraît faire défaut, mais l'autonomie de pensée, d'être, tout en gardant en  vue le respect des autres.


    Vouloir conserver les gens dans l'obéissance c'est du paternalisme qui me défrise.

    9
    margareth Profil de margareth
    Samedi 28 Avril 2012 à 14:35

    Latil, Algeroma :

    La vie en société nécessite un minimum de discipline et de respect d'autrui sinon un jour ou l'autre s'installe la loi du plus fort.

    8
    Vendredi 27 Avril 2012 à 22:21

    Ton article est tout à fait en rapport avec un livre que je lis...où l'on parle de la perte de la discipline de l'éducation et de la  destruction des valeurs du travail et de l'effort...mais Platon l'avait dit bien avant...Faut il croire que la nature humaine et ses défauts sont cycliques?????????

    7
    Jeudi 26 Avril 2012 à 12:26

    Il est néssécaire d avoir une certaine autorité dans un gouvernement pour se faire écouter, c est pareil  dans l enseignement, j ai souvent entendu dire par des enseignants que les enfants n étaient plus habitués à obéir, ce qui est catastrophique pour un groupe.

    Bonne soirée Margareth

    Latil

    6
    margareth Profil de margareth
    Jeudi 26 Avril 2012 à 09:09

    Michèle Pellevillain :

    Les livres de recettes de nos mères devaient être leur bien le plus précieux !     

    Florentin :

    S'il est vrai que la liberté est un bien inaliénable, la vie en communauté nécessite néanmoins un minimum de règles communes à établir et à respecter. Sinon la société sombrerait dans l'anarchie. Imagine la route sans code. Chacun pourrait rouler à droite ou à gauche à son gré. Qu'adviendrait-il alors ?

    5
    Mercredi 25 Avril 2012 à 20:54
    Florentin978

    Liberté que de bêtises on dit en ton nom ! La liberté est une valeur inaliénable. Il faut qu'on le respecte et que nos dirigeants ne nous la confisquent surtout pas. Il me semble que là, Platon et Socrate se sont fait avoir !

    4
    Michèle Pellevillai
    Mercredi 25 Avril 2012 à 13:46

    en fait le monde tourne et rien ne change !! j'ai trouvé aussi des petites coupures de journaux dans le livre de recette de Maman. Amitiés Margareth

    3
    margareth Profil de margareth
    Mercredi 25 Avril 2012 à 08:49

    Marc., lanourse1 :

    Ce n'était évidemment pas un esprit superficiel !

    2
    Mardi 24 Avril 2012 à 15:10

    Voilà un texte  fort  intéressant  ... évidemment  , il n'est  pas  de  n'importe  qui ! Platon , probablement  l'un des  plus  grands  philosophes de  tous  les  temps !

    1
    Marc.
    Mardi 24 Avril 2012 à 08:10

    Il avait tout compris!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :