• Votre feuilleton du week-end : Le Salon de thé 41

     


    Votre feuilleton du week-end : Le Salon de thé 41


    Semaine 41

     

    Après tant de recherches guère fécondes, sauf quelques tessons de céramiques moyenâgeuses et –plus inattendu- un bouton de manchette, les archéologues se sont attaqués à l’évacuation des éboulis qui encombrent l’accès à la troisième galerie, la plus prometteuse. Or, à peine le premier mètre entamé, au milieu des moellons et des débris de roche, ils ont découvert les restes d’une cassette qui contenait un écu blanc, cinq livres et cent cinquante liards tournois dont quelques-uns presque réduits à l’état de savonnettes, le tout datant du dix-septième siècle. Ils n’ont certes pas mis la main sur un quelconque trésor des châtelains mais plutôt sur les économies d’une personne du peuple qui, peut-être, les accompagnait dans leur cachette temporaire à l’époque des guerres de religion.

    Aussitôt le salon de thé a connu un sursaut de popularité. Archéologues, journalistes locaux, badauds s’y arrêtent volontiers. D’interminables discussions se forment autour du propriétaire des pièces, de leur valeur hier et aujourd’hui. On apprend que sous Louis XIV et jusqu’à la Révolution la monnaie française utilisait le système duodécimal, c’est-à-dire à base douze, qui rendait les calculs beaucoup plus complexes qu’ils ne le sont de nos jours avec le système décimal. Chacun se demande dès lors comment nos ancêtres, pour la plupart analphabètes, s’en sortaient. Alice rétorque par l’habitude. Elle se rappelle qu’à Guernesey les vendeuses se débrouillaient très bien avec les shillings. On lui fait remarquer que sous le Roi Soleil, le nombre et la variété des pièces rendaient l’opération infiniment plus complexe. N’y avait-il pas des louis d’or, des louis d’argent ou écus de France, des livres, sols, deniers, liards, etc., de plus tournois ou parisis ? De quoi y perdre son patois !

    La moitié du trésor, dit-on, reviendrait à la ville puisqu’il a été découvert sous des terres communales. Il serait donc la propriété de tous les villageois. Ce que contestent les habitants du faubourg. Il est leur bien. Il appartient à leur histoire ; à celles des familles établies sur ce plateau depuis des générations !

    Adèle Hermenier se rit de ces considérations. Ses affaires reprennent. Elle est débordée. Elle n’a toutefois pas hésité, avec l’arrivée du froid, à proposer à l’équipe de la mission archéologique de venir se restaurer dans sa salle à manger. Ils lui apportent leur déjeuner qu’elle réchauffe. Ce geste amical réjouit madame Hermenier. La vieille dame adore les réunions conviviales, surtout lorsqu’en prime elles apportent un zeste de culture. Adèle retourne à son commerce avant qu’ils n’aient terminé. Alice, toujours ponctuelle, arrive dès l’ouverture. De temps en temps ces messieurs et cette dame se joignent à elles.

    En fin de semaine Alice Vergnaud est venue accompagnée d Tatiana, de passage en Touraine. Il ne lui a pas échappé que plusieurs tableaux ont été remplacés.

    —Vous en avez donc vendus, remarque-t-elle.

    —Oui, quatre, s’empresse de répondre mademoiselle Hermenier.

    —Je ne me suis pas trompée, commente aussitôt Tatiana, vous savez faire les bons choix en matière d’art. Dommage que vous ayez ouvert cette galerie dans un endroit aussi reculé…

    —La notoriété y remédiera un jour, affirme Adèle Hermenier qui ne doute pas.

    —C’est probable, mais les retombées seront moins rapides.

    —Qui sait ? conclut Adèle, pleine d’optimisme.

     

    N.B. Ceci est une fiction

     

    « Lettre ouverte aux professeurs de collège et de Lycée - Didier DELSARTLe cataclysme de Rochechouart-Chassenon – The cataclysm of Rochechouard-Chassenon »
    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    9
    margareth Profil de margareth
    Mardi 18 Octobre 2011 à 07:02

    Fanfan, itti, algérome :

    Je vois que vous prenez fait et cause pour l'héroïne du feuilleton ! Vos commentaires le rendent vivant. 

    8
    Lundi 17 Octobre 2011 à 21:48
    algerome

    Cette Tatiana est insupportable....Comment ça reculé???...l'endroit va passer au JT c'est sur!!! J'espère que le pauvre"réfugié" qui a laissé ses économies ait pu sortir du souterrain....on ne va pas découvrir un squelette......brrrrrr

     

    7
    itti
    Lundi 17 Octobre 2011 à 14:01

    Sympa l'ambiance on a presque envie qu'il existe en réalité ...

    Bonne journée !

    6
    Lundi 17 Octobre 2011 à 11:15

    Les affaires reprennent  ! C'est une bonne chose . Adèle est une optimiste née! Elle a sans doute raison de raisonner à long terme.

    Son salon va finir par être connu de loin avec ces fouilles qui attirent du monde ;

    bONNE SEMAINE

    5
    margareth Profil de margareth
    Lundi 17 Octobre 2011 à 09:11

    minouche89130 :

    Chouette la chouette !

     

    4
    Lundi 17 Octobre 2011 à 02:54

    bonjour
    passe une très bonne journée
    amitiés
    rené

    3
    Dimanche 16 Octobre 2011 à 23:43

    la découverte d'un "trésor" est toujours un évènement !... Et les affaires vont reprendre en effet !

    2
    Dimanche 16 Octobre 2011 à 21:42

    Merci pour ce nouvel épisode,je suis remontée pour les lires les premiers!!!
    Bonne fin de weekend et bonne nuit.Minouche

    1
    Dimanche 16 Octobre 2011 à 19:08

    Merci Margareth ! Ca bouge... J'aime cette ambiance.
    Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :